noël-2022-amazon-amp

La ville d’Espinho est née suite à l’installation d’un groupe de groupe de pêcheurs qui s’y sont installés en raison de la grande abondance de poissons. Ils passaient leurs nuits dans des abris de fortune, souvent en utilisant leurs propres navires retournés. Il faudra attendre le début du 18e siècle pour voir la ville évoluer et devenir l’une des premières villes balnéaires du Portugal.

Espinho la première ville balnéaire du Portugal

Les premières références à Espinho fessant d’elle l’une des principales stations balnéaires du pays remontent à la seconde moitié du XIXe siècle. Il est intéressant de savoir que jusqu’en 1855, Espinho dépendait du concelho d’Ovar.

les-histoires-du-portugal-1et2

Il faudra attendre 10 ans pour voir la création de la municipalité de Espinho qui a fait suite à une forte demande de la population, ce qui par la suite a entraîné l’émancipation administrative. Dans l’année qui a suivi cette émancipation administrative, Espinho a été approvisionné en eau, les rues ont commencé à être nettoyées et boisées. L’extension des passages à niveau et l’aménagement de l’école Conde Ferreira ont eu lieu.

Espinho
Gare de Espinho 1973 (environ)

Avec l’ouverture de la ligne de chemin de fer du Nord, le nouveau moyen de transport a complètement changé la vie quotidienne de la station balnéaire. Elle a naturellement attiré plus de monde, ça a permis également un développement d’industries et par conséquent, la population a naturellement augmenté. De nouveau, commerce et service ont vu le jour dans la ville d’Espinho.

[amazon table=”7633″]

Au fur et à mesure, des touristes venant du nord du Portugal ou de l’Espagne venaient en nombre chaque été pour profiter de la plage. Cet engouement pour la ville a permis un développement rapide de la plage, devenant un pôle d’attraction et touristique fondamental pour toute la région.

Armoirie de la ville de Espinho
Armoirie de la ville de Espinho

Le 11 octobre 1926, et en vertu du décret-loi n° 12437, publié par le gouvernement provisoire dirigé par le général Oscar Carmona, le concelho a été étendue aux paroisses d’Anta, Guetim, Paramos, Silvalde, Esmoriz, Oleiros et Nogueira da Regedoura, un processus qui fait un fort développement naturel de la ville et qui à pour conséquence naturelle de dynamiser les villages au alentour. En avril 1928, le décret-loi n° 15395 a détaché les paroisses d’Esmoriz, d’Oleiros et de Nogueira da Regedoura, fixant les limites actuelles du concelho.

soutenez-porto-its-beautiful
0 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Coimbra l’ancienne capital du Portugal

Située à environs 2 heures de la ville de Aveiro avant d’arriver à Coimbra. cette ville qui a inspiré poètes et écrivains de renom est à mi-chemin entre Lisbonne et Porto.