noël-2022-amazon-amp

Le Portugal a une histoire très riche et Gualdim Pais fait partie intégrale de l’histoire du Portugal. Il était un Templier à la personnalité intrigante et il était également le fondateur de la ville de Tomar. 

Pour rappel, Jérusalem a été prise par les armées de la deuxième croisade en Palestine en 1099. Deux décennies plus tard, neuf chevaliers de France et de Bourgogne ont formé une confrérie visant à protéger les pèlerins, en les laissant à l’abri des dangers qu’ils pouvaient rencontrer sur les chemins entre le port d’Acre et Jérusalem.

les-histoires-du-portugal-1et2

Hugo de Payens, originaire de Bourgogne, était le maître fondateur. Avec les autres chevaliers, il prononce les vœux monastiques, plus précisément de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. En 1128, la confrérie avait grandi et était nombreuse. La confrérie a été reconnue comme un ordre monastique-militaire par le Conseil de Troyes et celle-ci portait le nom de la confrérie est Milice des Pauvres Chevaliers du Christ.

Les chevaliers ont abandonné les locaux de l’église du Saint-Sépulcre, un espace qui leur avait été donné par les chanoines réguliers de Saint Augustin. Les Chevaliers sont donc allés occuper leur palais et d’autres bâtiments qui avaient été cédés par le roi franc Baudouin II, sur la terrasse d’Hérode dans l’ancien temple de Jérusalem. Parmi les bâtiments cédés figurent l’église du couvent et la mosquée du Rocher, dont le calife Omar avait commencé la construction en 642.

Dans la culture des croisés, l’image de la Mosquée du Rocher est devenue au fil du temps une image du Temple de Salomon. C’est ainsi que les chevaliers ont été appelés les Chevaliers du Temple de Salomon. C’est ainsi également qu’ils ont été connus plus tard sous le nom de Templiers.

Au fil du temps, la mission des Templiers a changé. Ils sont passés du statut de défenseurs des pèlerins à celui de défenseurs des États chrétiens de Terre Sainte. Au fil du temps, l’Ordre des Templiers a reçu de nombreux cadeaux qui étaient des offrandes faites en Europe, regroupées et administrées de manière méthodique dans des Commendations. La puissance des Templiers s’est accrue grâce à la discipline militaire et à l’organisation logistique.

Cependant, le début de la fin de l’histoire des Templiers se produit avec la chute de Jérusalem en 1291. Les Templiers ont été persécutés par Philippe IV de France. Ce processus s’est étalé dans le temps, commençant en 1307 (13 octobre) et ne se terminant qu’en 1312 (22 mars). Cela a entraîné l’extinction de l’Ordre. Le pape Clément V ordonne la mort de Jacques de Molay en octobre 1314. Le dernier maître templier est mort sur le bûcher.

Tomar, Gualdim Pais

Les Templiers au Portugal et Gualdim Pais

Au Portugal, le processus d’extinction a abouti à un résultat très différent, puisque le roi Denis a conservé les chevaliers et les possessions des Templiers. Cependant, un nouvel ordre de chevalerie a été créé, qui était limité au Royaume. Ce fut le début de l’Ordre du Christ.

Gualdim Pais était le fils de Paio Ramires et de Gontrode Soares, il est né à Amares, dans la région de Braga, puis Il est élevé au monastère de Santa Cruz de Coimbra. Dès son plus jeune âge, Gualdim Pais se retrouve au service du futur roi, Afonso Henriques. Il était l’écuyer d’Alfonso Henriques et fut anobli par le souverain après avoir combattu à ses côtés contre les Maures sur le champ de bataille d’Ourique en 1139. Gualdim Pais part ensuite pour Jérusalem, en Palestine, où il reste pendant cinq ans en tant que chevalier de l’ordre des Templiers. Gualdim Pais a participé au siège de la ville de Jafa.

Gualdim Pais retourne au Portugal et est ordonné quatrième Grand Maître de l’Ordre au Portugal en 1157. L’Ordre était alors basé à Soure où, depuis 1128, il possédait le château de Soure, un don de Thérèse.

Château de Tomar

Gualdim Pais a fondé le château de Tomar et le couvent du Christ en 1160, le chateau de Tomar allait devenir le siège des Templiers au Portugal. D. Gualdim Pais était alors maître de l’Ordre au Portugal. L’ordre est devenue très rapidement de plus en plus riche, pour la simple et bonne raison que ses services sont récompensés par des terres et des biens.

Les Templiers s’étant révélés précieux dans la lutte contre les Maures en mettant leur connaissance de leurs ennemis et l’art de la guerre au service du royaume, ils ont été récompensés en accumulant diverses richesses. Par exemple, les Templiers ont reçu le château de Ceras mais aussi toutes les terres adjacentes au château.

En 1190, après que Tomar ait été assiégé par les forces du califat almohade (qui étaient sous le commandement du calife Iacube Almançor), Gualdim Pais a réussi à défendre le château. Le fait qu’il ait réussi à surmonter l’offensive d’une armée numériquement supérieure est remarquable. En parvenant à stopper l’invasion du nord du royaume du Portugal, il a réalisé un véritable exploit qui lui a conféré un énorme prestige militaire, ce qui lui a également permis de recevoir plusieurs récompenses.

C’est en 1195 que Gualdim Pais est mort à Tomar, il à été enterré dans la ville, plus précisément dans l’église de Santa Maria dos Olivais.

Les Templiers à Dornes

Les Templiers se sont établis dans la région de Tomar et Ferreira do Zêzere et à Dornes, où la tour pentagonale permettait de surveiller la ligne de Zêzere. Le château de Ceras et les terres environnantes données aux Templiers ne fournissent pas la défense nécessaire. Par conséquent, Gualdim Pais a décidé de construire une nouvelle forteresse. Il a commencé à construire la forteresse sur une colline surplombant les rives de la rivière Nabão.

Gualdim Pais, Tomar
Chateau de Tomar

C’est ici que la ville de Tomar est née, le 1er mars 1160. Elle était stratégiquement importante, en termes défensifs, et elle représentait également le grand centre culturel et social de la région. La fortune des Templiers s’accroît dans le royaume du Portugal et en 1165, ils reçoivent les territoires d’Idanha et de Monsanto. À partir de 1169, les Templiers reçoivent en donation un tiers de tout ce qu’ils conquièrent au-delà du Tage. Ils ont pris les châteaux de Cardiga à l’embouchure de la rivière Zêzere et de Tomar.

En 1129, les Templiers ont reçu le château d’Almourol, après l’avoir conquis sur les Maures, une forteresse située sur une île escarpée au milieu du Tage. Le château a été reconstruit, conservant à ce jour une remarquable beauté architecturale.

soutenez-porto-its-beautiful
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Le pur-sang lusitanien

Également appelée Lusitanienne de pure race, c’est une race issue du cheval ibérique, qui a conservé ses caractéristiques au fil des siècles.