Située dans le district de Braga et dans l’ancienne province du Minho, Guimarães est vieille de plus d’un millénaire et est considéré comme le berceau du Portugal. Son premier roi, Alphonse Henriques, y est né.

Guimarães le berceau du Portugal

On appelle les habitants de Guimarães les Vimaranenses dont l’origine viendrait d’un certain Vimara Peres qui, à la moitié du neuvième siècle, y établit le centre gouvernemental du comté Portucalense, l’embryon territorial du Portugal, qu’il avait conquis pour le Royaume des Asturies où il mourut.

Guimarães est situé dans une des régions les plus vertes du pays. De vastes forêts de pins recouvrent les collines, à ce sujet, saviez-vous que la filière industrielle constituée autour du pin emploie plus de 50 000 personnes et pèse environ 3,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont près de 44 % sont réalisés à l’exportation.

O Paço dos Duques de Bragança

Le Palais des Ducs de Bragance fut construit au début du quinzième siècle par le premier duc de Bragance, Alphonse Henriques, fils naturel du roi Jean 1er. Ce grand manoir se caractérise ses 39 hautes cheminées de briques et par l’épaisseur de ses murs et une architecture unique dans la péninsule ibérique, influencées par les nombreux voyages d’Alphonse notamment en Bourgogne. Il est aujourd’hui la résidence officielle du Président de la République lors de ses visites dans le Nord.

Guimarães berceau du portugal

O Castelo

Le château domine la ville et offre une vue splendide, Il fut construit vers 968 par Mumadona, une comtesse galicienne pour permettre à la population de s’y réfugier lors des invasions des Vikings et des Maures. C’est entre ses murs qu’est né Alphonse Henriques qui deviendra le premier roi du Portugal.

Classé Monument national depuis 1910, O Castelo fut élu en 2007 unes des sept merveilles du Portugal. Il est composé de sept tours carrées, dont celle de l’Hommage de 28 mètres de hauteur au sommet de laquelle vous pouvez monter.

O Largo da Oliveira

Cette belle place médiévale doit son nom à un olivier séculaire qui y est planté. Entouré de maisons typiques, dont celle des Lobo Machado, famille historique à Guimarães, le Largo de l’olivier est le cœur de la ville. Toutes les rues y convergent. Un curieux kiosque gothique, érigé lors du règne de Don Alphonse 4, commémore la bataille du Salado où les Portugais ont vaincu les forces du Royaume maure de Grenade, en 1339.

soutenez-porto-its-beautiful
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Le 5 octobre, ce jour férié qui célèbre la République

Savez-vous pourquoi le 5 octobre est un jour férié au Portugal ? C’est relativement simple, c’est à partir du 5 octobre 1910 que le Portugal a cessé d’être une monarchie et est devenu une république.