noël-2022-amazon-amp

La veille ville de Guimarães

Situé dans le district de Braga, Guimarães est une ville romaine située à exactement 45 minutes en voiture de Porto.

Un peut d’histoire

La ville de Guimarães est historiquement associée à la fondation mais aussi à l’identité de la nationalité portugaise. Guimarães, est connue comme le « berceau de la nation portugaise ». Ici a eu lieu en 1128 une partie des principaux évènements politiques et également militaires. Qui mèneront à l’indépendance et la naissance d’une nouvelle nation. Pour cette raison, il est inscrit dans l’une des tours de l’ancienne muraille de la ville. “Aqui nasceu Portugal” (“Ici est né le Portugal”), référence historique et culturelle aux habitants et aux visiteurs.

les-histoires-du-portugal-1et2

La fondation de Guimarães à la fondation du Portugal 

Après l’action politique de la reconquête organisée par le royaume de Galice avec l’intervention d’un noble Vímara Peres durant le ixe siècle. La fondation médiévale de la ville actuelle se fit au xe siècle. C’est également à cette époque que la comtesse Mumadona Dias, veuve Hermenegildo Mendes. Il avait construit aussi sur sa propriété Vimaranes un double monastère. Devenu un pôle d’attraction et qui fut à l’origine de la fixation d’un groupe de population connue comme la ville basse. Parallèlement et pour sa défense son agglomération. La comtesse fit construire également un château à quelques minutes de marche, sur le haut de la colline, créant ainsi un deuxième point de fixation nommé le haut village.

Plus tard, le monastère est devenu collégial et royal et a acquis une grande importance en raison des privilèges et des dons que les rois et les nobles lui ont donnés. Il est devenu un important centre de pèlerinage, et de partout ont afflué croyants avec prières et promesses. 

De l’attribution au Comte D. Henrique de la première charte nationale (considérée par certains comme antérieure à celle de Constantin Panóias), de date inconnue, mais peut-être en 1096, témoigne de l’importance croissante à l’époque de la ville de Guimarães. La ville a également choisi comme capitale du comté Portucalense.

Les lieux à visiter

Le château de Guimarães

Le donjon, d’une hauteur de 28 m, fut construit au 10e siècle. Par la comtesse Nuña Mumadoma pour protéger le monastère et la bourgade qui l’entourait. Le château fut ensuite érigé par Henri de Bourgogne et renforcé au 15siècle. Sept tours carrées, bâties sur les affleurements rocheux, entourent également le donjon. Du haut des remparts, on peut avoir aussi une vue étendue sur Guimarães dominé, au sud, par le sommet de Penha.

Le centre historique de la ville de Guimarães

Le centre historique est particulièrement bien conservé, il appelle à la flânerie à travers son dédale de rues reliant des places bordées de maisons anciennes.


Guimarães, regorge de lieu les plus atypique les uns des autres, que je vous laisse le soins de découvrir lors de votre passage dans cette très belle ville.

soutenez-porto-its-beautiful
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Coudelaria de Alter do Chão

Fondée en 1748 par le roi Dom João V, il c’est installé dans la « Tapada do Armeiro » à proximité de Alter do Chão, ce lieu est actuellement le plus vieux haras du monde installé sur son lieu d’origine. Il est aussi le plus grand centre équestre du Portugal.