CultureRecettes

L’histoire du Bolo Rei, la galette des Rois portugaise

Booking.com

Saviez-vous que le Bolo Rei a presque 2 000 ans ? Venez découvrir son histoire à travers cet article.

L’histoire du Bolo Rei, la galette des Rois portugaise

L’histoire raconte que ce sont les trois rois mages, Gaspar, Belchior et Balthazar qui ont donné naissance au célèbre Bolo Rei, symbolisant les cadeaux (or, myrrhe et encens) que les mages ont apportés à l’Enfant Jésus au moment de sa naissance.

Selon le symbolise, la côdea (désolé, je ne sais pas comment vous le traduire) symbolise l’or, les fruits cristallisés et séchés. Représentent la mirra (idem, impossible à traduire) et l’arôme du gâteau marque l’encens. Quand vous regardez le gâteau pour la première fois et en raison des fruits, de sa forme circulaire avec un trou au centre. Ressemble à une couronne incrustée de pierres précieuses.

À l’intérieur, vous y trouverez des noix, des amendes, qui ont elle aussi une explication traditionnelle. Selon la légende, lorsque les rois mages ont vu l’étoile annoncer la naissance de Jésus, ils se sont disputés entre eux afin de savoir lequel des trois aurait l’honneur d’être le premier à porter un toast en l’honneur de l’enfant.

Afin de mettre fin à cette discussion, un boulanger décida de faire un gâteau et d’y cacher une fève à l’intérieur de sorte que celui qui la trouve soit le premier. L’histoire ne dit cependant pas lequel des trois rois mages découvrir la fève.

Jusqu’à très récemment, la tradition exigeait que quiconque recevait la tranche avec la fève devait offrir l’année suivante un Bolo Rei.

Il faut savoir que c’est l’église catholique qui a lié cette tradition, caractéristique du mois de décembre à la nativité puis à l’Épiphanie (les jours entre le 25 décembre et le 6 janvier). Cette dernière date a finalement été désignée par l’Église comme la fête du roi, dont la tradition d’offrir des cadeaux aux enfants est toujours maintenue en Espagne.

Il existe également une autre légende, selon laquelle les chrétiens devaient manger 12 gâteaux entre Noël et les rois. Une fête était même célébrée à la cour du roi de France. Toujours selon la légende, le Bolo Rei était consommé par la cour du roi Louis XIV. En raison de son nom et de sa connotation avec la royauté, le Bolo Rei a été interdit après la Révolution française de 1789 et les pâtissiers ont dû changer le nom du gâteau afin qu’ils puissent continuer à le faire.

Le Portugal, à bien essayé d’interdire le Bolo Rei

Au Portugal après la proclamation de la république, le gouvernement en place à cette époque étudiait la possibilité d’interdire le gâteau du roi, mais fort heureusement cela n’est jamais arrivé.

Il est intéressent de savoir, que la première « maison » ou a été vendu le Bolo Rei a été à Lisbonne à la confiserie nationale, vers 1870, gâteau fait par le célèbre confiseur Gregório à travers une recette que Baltazar Châtaigne Junior avait apportée de Paris.

Extérieur de la Confiserie Nationale de nos jours
Extérieur de la Confiserie Nationale de nos jours

À Porto, il a été mis en vente pour la première fois en 1890, à l’initiative de la confiserie Cascaes, faite selon la recette que le propriétaire Francisco Júlio Cascais avait apportée de Paris.

bolo rei
Publicité du début du XXe siècle de la confiserie Cascais à Porto

Comme vous le constatez, le Bolo Rei a traversé avec succès les années et les pays. Allant de la reine D.Maria II au roi D.Pedro D.Luis, Carlos et D.Manuel II.

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrenchPortuguese