La cuisine du portugal

L’histoire du pain au Portugal

Le pain est un élément indispensable lors des repas au Portugal. Le pays consomme environ 63 kg de pains par habitant et par an (chiffre de 2017) . Mais quelle est l’histoire du pain au Portugal. À travers cet article, découvrons ensemble ses origines.

L’histoire du pain au Portugal

Le pain serait apparu, en même temps que la culture du blé, il y a environ 6000 ans dans la région de la Mésopotamie, l’actuel Irak. L’Égypte (2500 av. J.-C.) est le pays de l’Antiquité où s’est produit le plus grand développement de production de pain. Les Égyptiens produisaient 30 variétés de pain de différentes formes et même sous la forme d’une assiette entourée de plusieurs miches de pain qui servaient de fourchettes (puisque celles-ci n’apparaissent qu’au Moyen Âge).

lhp2-611x284
alter-alf-v2
creat-site-web.png

Avec l’incarnation de Dieu en Jésus-Christ, il y a plus de 2 000 ans, le pain azyme (pain sans levain). Synonyme de vérité, est devenu le “sacrement de l’Eucharistie”. Le “levain” ou “vieille pâte” était pour les Juifs, synonyme de malice.

En souvenir de leur départ précipité d’Égypte vers la “terre promise”, les Juifs ne mangent ni pain ni viande levée depuis le début de l’année religieuse. C’est pourquoi les Nouveaux Chrétiens de Trás-os-Montes “cachaient” la viande dans leurs boules et leurs folares. Tout comme les religieuses qui ont créé des Génoises pour manger des œufs pendant les 40 jours de jeûne.

Les Grecs (450 avant J.-C.), apprenant des Égyptiens, améliorent la production de farine et perfectionnent la production de pain pétri à la main par les femmes, au rythme du son de la flûte. Le Grec Homère disait que le pain était la nourriture des dieux et que sur terre, seuls les élus pouvaient le manger, car il avait été créé par le dieu Pan et la déesse Cérès.

Hippocrate, le “père grec de la médecine”, conseillait la consommation de pain complet aux à ses patients souffrant de constipation.

Au fil des siècles, le pain est devenu un aliment essentiel pour la plupart des gens et au XVIIIe siècle, les premiers nutritionnistes Billón et Payeu ont prouvé que le pain était indispensable au régime alimentaire.

Avec la grande expansion de l’Empire romain, la première école de boulangers a été créée et répandit la consommation de pain. Le métier de boulanger a également eu ses saints patrons, à travers l’évêque d’Amiens en France. Au XVIIe siècle, la France excelle dans la fabrication du pain, en développant des techniques de cuisson améliorées.

Avec la révolution industrielle du 19ème siècle, les premiers pétrins sont apparus (hydrauliques ou manuels), mais ceux-ci avaient un coût très élevé, ce qui a naturellement augmenté le prix du pain et eu pour conséquence de réduire sa consommation. Plus tard, les machines électriques sont arrivées à un coût moindre, faisant du pain la nourriture du peuple.

Le pain au Portugal

Le Portugal, il est fortement marqué par des traditions séculaires et a beaucoup hérité des Romains. Les ponts, les pavés, la numérotation et bien d’autres choses du quotidien que nous ne remarquons même plus aujourd’hui et le pain en font partie.

Il commence sous forme de farine, puis de mouture, de cuisson et d’enfournage, et enfin c’est le pain présent sur toutes les tables portugaises.

Table could not be displayed.

Chaque région fabrique un type de pain différent, en fonction du type de farine dont elle dispose, mais, quelle que soit la région, il est présent à tout moment de la journée. Il est consommé au petit-déjeuner, emballé pour être mangé en milieu de matinée, à l’heure du déjeuner, il n’y a pas de table qui n’en ait pas, il est toujours bon pour le goûter, c’est un must pour le dîner et avant d’aller se coucher, quelques soupes de pain et de lait sont toujours les bienvenues.

Alimentation, tradition, culture, travail, religion, art et même un dicton populaire, le pain est irremplaçable. C’est pourquoi nos boulangers font tout leur possible pour que vous ne manquiez jamais du pain chaud que tout Portugais mérite.

Au Portugal, le pain est synonyme de qualité et de tradition. Si vous voyagez au Portugal, mangez ces pains traditionnels le matin ou avant un repas est presque un rituel.

Il existe au Portugal de nombreux types de pain.

Bola de Água

La bola de água (ou bola d’água) est un classique des pains portugais que nous consommons au quotidien. Vous le trouverez dans toutes les boulangeries, pâtisseries et supermarchés du Portugal.

Pão de l’Alentejo

Fabriqué dans un four à bois, ce pain a une croûte dure et croustillante, une pâte consistante et une forme incomparable, j’aurais l’occasion de revenir sur ce pain prochainement dans un article dédié.

pain
Pão de l’Alentejo

Bolo Lêvedo

Le Bolo lêvedo est un pain typique des îles de l’archipel des Açores, plus précisément de la région de Furnas, sur l’île de São Miguel.

Bolo do Caco

Bolo do caco traditionnellement servi avec du beurre à l’ail, est un pain de l’île de Madère. C’est le classique des classiques de l’archipel de Madère. Le Bolo do caco est un pain portugais fait à la main, à base de farine de blé et de patates douces, cuits sur une plaque chaude au-dessus d’un feu ouvert.

Bolo Lêvedo
Bolo Lêvedo

Broa

Le broa est un type de pain traditionnel au Portugal et au Brésil. Ici, il est souvent consommé dans des plats régionaux ou en entrée. Deux saveurs typiquement portugaises se marient parfaitement avec le broa, comme la morue (cuite au four avec une croûte de broa) et les sardines (servies sur le broa pendant les fêtes populaires des saints, en juin).

Pain de Mafra

Un pain typique, c’est ainsi que l’on peut définir le pain de Mafra. Ce n’est que dans les localités de Carvalhal, Barril et Encarnação, dans la région de Lisbonne, qu’est produit ce délice à la mie tendre et à la croûte fine.

Pão de Azeite

Dans le pays où l’on produit l’une des meilleures huiles d’olive du monde, on ne pouvait se passer d’un pain traditionnel à l’huile d’olive. Le plus typique est celui de Lamego, une ville de la région viticole de l’Alto Douro, dans le nord du pays. Il n’est pas facile de le trouver en dehors de cette région.

Pão de Leite

Le Pão de Leite (pain au lait) est celui que tous les enfants aiment sûrement le plus. Doux et un peu sucré. Comme au Brésil, on trouve ce type de pain dans presque toutes les boulangeries, pâtisseries et supermarchés.

Pão de Alfarroba

L’Algarve offre des paysages paradisiaques, les meilleurs fruits de mer, des oranges douces et… de la carotte. Et qu’est-ce que ce serait ? La carotte est un légume que l’on trouve facilement dans les climats méditerranéens et qui est riche en calcium, en fer, en protéines et en fibres. Le Portugal figure parmi les plus grands producteurs d’Europe.

Pão de Alfarroba
Pão de Alfarroba

Massa Sovada

Pour en revenir à parler des Açores, il existe un autre pain qui mérite d’être connu, le Massa Sovada. C’est une sorte de pain sucré très moelleux. Plusieurs îles des Açores le produisent, mais sa popularité vient de Terceira.

Afficher plus
soutien-ads-611x284-3

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrenchPortuguese
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de publicités, la publicité me permet de faire vivre le site et par conséquent de vous proposer du contenu.