Culture

La fábrica da luz de Tomar à 120 ans

Booking.com

Il y a 120 ans, la ville de Tomar inaugurait sa première centrale électrique qui permit d’alimenter en électricité toute la ville.

La fábrica da luz de Tomar à 120 ans

La centrale électrique de Tomar, également appelée « fábrica da luz » que l’on peut traduire par l’usine des lumières, a été inaugurée le 1er juillet 1901 aux abords du Lagar de Pedro d’Évora e Calhas, à Levada au bord de la rivière du Nabão.

C’est donc en 1901 qu’a vu le jour dans la ville de Tomar l’éclairage public par l’intermédiaire de l’électricité. À cette époque, il n’y avait que 100 lampes de 16 bougies dans toute la zone urbaine, alimentées par l’énergie hydroélectrique générée par le passage des eaux fluviales. Il faudra attendre 1910, pour que la société Mendes Godinho fasse l’acquisition de la centrale électrique et de la concession d’électricité jusqu’au milieu du 20e siècle.

fábrica da luz, tomar
Rua Serpa Pinto, Tomar 1940

Il semblerait, que selon les historiens que Tomar ait été la troisième ville du pays à avoir un éclairage public électrique, après Elvas et Vila Real. La centrale a été classée au patrimoine national, puis en 2020 elle a été reconvertie en musée par l’intermédiaire de la fondation EDP pour accueillir du public.

les secrets de Tomar

Les secrets de Tomar

Synonymies: Lors de leur fuite de France, les Templiers sont venus se réfugier dans la ville de Tomar une ville située dans le centre du Portugal et y ont enterré avec eux leurs secrets et leurs trésors.Au fils des siècles de nombreuses personnes ont cherché en vain le trésor des templiers jusqu’au jour où la Confrérie qui en est à la recherche depuis de très nombreuses années, ils décident de faire appel à un chasseur de trésor à la réputation des plus sulfureuses, afin de l’obliger à travailler pour eux. Ils mettent en place un plan des plus machiavéliques. Malheureusement, rien ne va se passer comme ils l’avaient planifié et un imprévu viendra contredire les plans de la Confrérie.

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrenchPortuguese