Au Portugal, la cuisine a une place très importante, tous comme le savoir-faire, celui-ci se transmet de génération en génération. La cuisine portugaise est une cuisine “sans chichi “, familiale, gouteuse, faite “avec amour” et surtout très généreuse.

La gastronomie de Porto et du Nord

Porto et le nord du Portugal, berceau de la fondation du pays, sont connus pour le caractère authentique et franc de leurs habitants et pour la tradition de l’hospitalité (même si depuis les années 2005, ce n’est plus tellement vrai). L’un de leurs meilleurs attributs est la gastronomie riche, accompagnée des excellents vins de la région.

La gastronomie de Porto ou de la région du nord en général, utilise les ressources naturelles de ce terroir; c’est pourquoi le « caldo verde », apprécié dans l’ensemble du pays, est une soupe au chou qui y puise ses origines, grâce aux champs verts et fertiles de la région. Dans la partie occidentale, délimitée par la mer, la fraicheur et la qualité du poisson jouent un rôle primordial.

Le nord est une région de pâturages et par conséquent, une région de bovin, dont les races autochtones ont une appellation d’origine protégée (A.O.P.). Il en est de même pour l’agneau Terrincho Transmontano ou les chevreaux de Barroso.

La gastronomie de Porto et du nord du Portugal

Le porc est aussi fortement présent avec des variétés régionales, non seulement dans la charcuterie, mais aussi dans les spécialités à base de « rojões » (rillons), de « sarrabulho » (boudin) ou dans les tripes à la mode de Porto, sans doute le plat le plus célèbre de la capitale du Nord. Il faut absolument mentionner que sur ce territoire montagneux, surtout dans le nord-ouest, se situe une des plus grandes zones d’élevage de porc « bísaro ». La charcuterie de Chaves ou de Mirandela est célèbre pour utiliser des méthodes de fabrication traditionnelles.

gastronomie de porto
alheira

L’« alheira » (sorte de saucisse) de Mirandela et Miranda do Douro est très appréciée, mais elle a la particularité de ne pas être à base de porc, car elle était destinée à la population juive qui y habitait au Moyen Âge. À la Foire aux produits fumés de Vinhais, vous pouvez acheter tous ces produits.

Quelques spécialités de Porto et du nord du Portugal

  • Aletria (riz au lait)
  • Cachorrinhos (le hotdog portugais)
  • Bolinhos de bacalhau
  • Sardinhas assadas (sardine grillé)
  • Polvo com molho verde
  • Caldo verde
  • Francesinha

soutenez-porto-its-beautiful
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Coimbra l’ancienne capital du Portugal

Située à environs 2 heures de la ville de Aveiro avant d’arriver à Coimbra. cette ville qui a inspiré poètes et écrivains de renom est à mi-chemin entre Lisbonne et Porto.