CultureSéries d'articles

La légende des 7 collines de Lisbonne

Booking.com

Nous poursuivons notre série d’articles sur les légendes du Portugal. La semaine passée je vous est parlé de la légende du Santissimo Miracle aujourd’hui je vous parle de la légende des 7 collines de Lisbonne.

La légende des 7 collines de Lisbonne

Depuis la nuit des temps, plusieurs légendes surgissent liées à l’origine mythique de la ville de Lisbonne. L’une des plus intéressantes et l’une des moins connues concerne ses 7 collines. La légende révèle la passion d’Ofiússa, la déesse serpent pour d’Ulysse, le héros grec lié au mythe créatif d’ Ulysipona.

Lisbonne se dresse à l’époque sur une péninsule, limitée par l’estuaire du Tage, un amphithéâtre basé sur sept collines, semblables aux deux villes historiques et sacrées de Rome et de Jérusalem. La tradition mythique insiste sur le fait que les sept collines seront les sept portails du Jérusalem céleste. C’est pourquoi, au sommet de chaque colline, sept temples chrétiens ont été construits: São Jorge, Santo André, Santa Catarina do Monte, Santana, Chagas do Carmo, S. Vicente de Fora, S. Roque.

Depuis ces collines, la ville s’est développée autour du Monte Santo et le long du fleuve. Certaines rumeurs suggèrent que Lisbonne serait un cadeau du Tage, comme Alexandrie est au Nil.

Le mythique Ulysse, chef des Argonautes, serait arrivé dans le Tage lors de son voyage errant de 20 ans avant de retourner à Ithaque (une île grecque). On dit qu’ici il est tombé amoureux d’Ofiússa, la déesse-Tage. Ofiússa représente l’Oestrymia, un peuple légendaire qui vivait dans le bassin du Tage et qui adorait le grand serpent.

Si vous regardez bien le Tage, vous pourrez constater une ondulation de la source à l’embouchure et si vous avez de l’imagination vous pourrez y découvrir les contours d’un serpent.

Plus tard, lorsque le héros retourna dans sa patrie troyenne Argos, Ofiússa, souffrant de l’abandon fit trembler violemment le plateau du Tage, faisant apparaître les sept collines d’Olissipo, aujourd’hui Lisbonne.


Les précèdent articles:

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrenchPortuguese