Porto it's Beautiful

La ville aux mille histoires

Le musée de la synagogue de Tomar rouvre ses portes

INTÉRÊT DU LIEU

Réouverture de la synagogue de Tomar

Cette réouverture de la synagogue de Tomar survient après deux ans de travaux de rénovation, qui a été bâtie au 15e siècle puis abandonnée jus quand 1920.

En parallèle de la réouverture de la synagogue, le musée juif situé dans la ville a lui aussi rouvert ses portes après la rénovation de la plus vieille synagogue du pays.

Samuel Schwarz

La réouverture à eu lieu en fin d’année 2019, après deux années de travaux de rénovation du musée, aujourd’hui rebaptisé centre interprétatif de la synagogue de Tomar et musée luso-hébraïque Abraham Zacuto.

synagogue de Tomar

Érigée au milieu du 15e siècle, elle fut abandonnée pendant des siècles avant qu’un Juif polonais, Samuel Schwarz, ne la retransforme en synagogue en 1921.

Samuel Schwarz était un ingénieur dans l’industrie minière portugaise, a documenté les coutumes juives observées dans les localités rurales du Portugal dans un livre paru en 1925 intitulé La découverte des marranes.

Ces traditions ont été préservées dans des villes comme Belmonte et Trancoso par les descendants de Juifs qui continuaient de pratiquer leur foi en secret après le début de l’Inquisition, la persécution des Juifs initiée par les autorités catholiques à partir de 1492 en Espagne avant de s’étendre au Portugal en 1536.

À Belmonte, Samuel Schwarz note que seules trois fêtes juives sont observées : Pessah, le jeûne d’Esther, à l’occasion de Pourim et Yom Kippour. Lors de ce dernier, les Juifs se retrouvaient pour jouer aux cartes pour ne pas donner l’impression qu’ils priaient, une coutume encore suivie aujourd’hui.

À Tomar, l’ancienne façade de la synagogue est tristement terne. À l’intérieur se trouve un petit espace où figurent un dôme de plusieurs niveaux et quatre piliers, représentant les quatre matriarches du judaïsme.

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Un commentaire sur “Le musée de la synagogue de Tomar rouvre ses portes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page