La cuisine du portugalAbonnés

Le pão de ló de Ovar une spécialité veille de 300 ans

Le pão de ló fait partie des dessert portugais que je pourrais manger tout les jours. Vous savez je ne suis pas un grand amateur des desserts portugais, j’ai comment dire du mal avec le jaune d’œuf que nous retrouvons dans tous les desserts au Portugal. Je préfère et de loin les desserts français.

Cependant le pão de ló de Ovar, que je trouve délicieux et original est mon dessert préféré. J’ai découvert ce dessert il y a 16 ans, quand la grand-mère de mon épouse m’en a offert un. Sa grand-mère était d’une grand ligné de boulanger de la ville de Ovar.

Le pão de ló de Ovar une spécialité veille de 300 ans

Le est né il y environ 1700 ans, ce célèbre dessert était utilisé comme offrande aux orateurs et figure qui visitaient la ville. Le Pão de Ló de Ovar a une origine conventuelle, c’est-à-dire qu’il est né dans un couvent dans les environs de Ovar, on suppose par la suite qu’une religieuse a divulgué la recette à un parent ou un ami résidant à Ovar.

La production, jusqu’à la fin de ce siècle, était artisanale : la pâte était battue à la main pendant deux heures dans des bols d’argile rouge avec une pelle en bois, et cuite, également dans des moules en argile recouverts de papier de lin blanc, dans des fours à bois chauffés avec des pommes de pin ou des branches sèches.

pão de ló que l’on pourrait traduite par la génoise d’Ovar à la forme d’un pain de maïs, il offre une pâte très légère et moelleuse. Sur le dessus, il y a une fine croûte humide, légèrement brunâtre, entourée d’un bord de pâte crémeuse, de couleur jaune d’œuf, avec un parfum caractéristique. Il était traditionnellement emballé dans du papier de lin blanc.

pão de ló Ovar
Fabrique du pão de ló

Au fil des ans, certaines de ces familles ont utilisé leurs connaissances pour créer des entreprises prospères et rentables et la famille de la grand-mère paternelle de mon épouse fait partie de ces familles. Ils ont ainsi fait connaître cette merveille au monde entier.

[amazon table=”7633″]

Il bénéficie désormais d’une appellation d’origine protégée. L’annonce est venue avec le règlement d’exécution 2016/1407 de la Commission européenne du 12 août 2016. Le nom “Pão de Ló de Ovar” à été enregistré auprès de IGP ( Indication Géographique Protégée). Il s’agit du 17e produit portugais à recevoir cette appellation et il officiellement fabriqué dans la municipalité d’Ovar et dans les paroisses d’Esmoriz (si vous êtes de passage arrêtez vous chez Pã Rita, ils en font un au chocolat qui est délicieux) , Cortegaça, Maceda, Arada, S. João, S. Vicente et Válega.

Afficher plus

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page