noël-2022-amazon-amp

Les vacances arrivent à grands pas, et quoi de mieux que d’organiser ses vacances afin de profiter au maximum de celle-ci. Que diriez vous de visiter les châteaux de l’Alentejo ?

Saviez-vous qu’au Portugal, il existe de nombreux monuments abandonnés dans tout le pays, mais c’est dans la région de l’Alentejo qu’ils sont les plus répandus, découvrez les 5 châteaux abandonnés de l’Alentejo.

les-histoires-du-portugal-1et2

Les châteaux abandonnés à découvrir en Alentejo

Le Portugal est l’un des pays européens qui comptent le plus de châteaux et l’Alentejo ne fait pas exception à cette règle. Il en existe à peu près 500 dans tout le pays, certains mieux préservés que d’autres. Les châteaux ont joué un rôle crucial dans l’histoire du Portugal et ont servi de rempart de défense contre les attaques des Maures ou des Espagnols. Les châteaux de l’Alentejo ont joué un rôle crucial à cet égard.

Au fil des siècles, des châteaux et autres fortifications ont été construits dans tout l’Alentejo. La frontière entre le Portugal et l’Espagne doit être défendue, souvent par des soldats bien moins nombreux que du côté Espagnole. Mais il y a des châteaux dans l’Alentejo qui, après la paix entre les deux pays, ont été abandonnés et ont connu un fort déclin.

Aujourd’hui, ils ne sont plus que des vestiges de l’histoire mouvementée du Portugal, qui a plané sur cette région pendant des siècles. Ils ne remplissent plus leur fonction défensive, mais servent avant tout d’attractions touristiques.

Le château de Noudar

Le château de Noudar est situé entre la Ribeira da Múrtega et la rivière Ardila, dans un endroit choisi pour sa défense naturelle, pour sa facilité d’accès et pour la possibilité d’utiliser l’eau d’excellente qualité de la Fonte da Figueira, située à 250 mètres à l’est du château, sur le cerro da Forca.

château abandonnées de l'Alentejo
Le Noudar

Le château a été construit en 1307 sous le règne du roi Dinis. Sa proximité, avec de bonne terre fertile pour l’agriculture, ainsi que de vastes plateaux pour le pâturage du bétail. Était un lieu de premier choix pour construire ce château. De plus, elle a joué un rôle important dans la défense de la frontière avec la Castille au début du XIVe siècle.

Château de Valongo

Le château est situé à 25 kilomètres d’Évora, entre Montoito et Valongo, et son regard laisse sans voix, surtout vu son état de dégradation. Le château de Valongo est l’un des rares châteaux portugais à présenter un style typiquement médiéval. Bien que les châteaux médiévaux soient plus nombreux au Portugal, ils ont été très modifiés au fil du temps. Selon certains documents, le château a fait l’objet de travaux de rénovation aux 15e et 16e siècles, où il a acquis un donjon de style manuélin.

Château de Valongo
Valongo

Château d’Ouguela

Situé à Campo Maior, Ouguela est un village typique et magnifique de l’Alentejo, peut-être l’un des plus secrets de la région. Dressé au sommet d’une colline de 270 mètres de haut, le château de Ouguela contemple fièrement le paysage environnant et nous rappelle sa principale fonction passée, la défense de la frontière.

Château d'Ouguela
Ouguela

Les Romains et les Wisigoths sont passés par ici, mais ce sont les Maures qui ont créé les premiers murs qui donneront plus tard naissance au château. C’était l’un des châteaux les plus importants de la frontière de l’Alentejo.

Château de Veiros

Il s’agit de l’un des châteaux les plus singuliers de l’Alentejo et même du Portugal. Le château de Veiros, situé dans le petit village du même nom, est construit en schiste, avec des détails en granit et en marbre, ce qui est très inhabituel.

Château de Veiros
Veiros

La date de sa construction n’est pas connue et nous savons seulement que le donjon a été commandé sous le règne du roi Dinis. Il faisait partie d’un groupe stratégique de châteaux ayant pour fonction de défendre cette partie de la campagne de l’Alentejo, avec les châteaux de Campo Maior, Monforte et Ouguela.

Forteresse de Juromenha

Au cœur de l’Alentejo profond, nous pouvons trouver un lieu qui nous ramène à d’autres temps, riches en batailles, en guerres et en lutte pour l’indépendance. Je parle de Juromenha, la “Sentinelle du Guadiana”, qui conserve d’innombrables souvenirs de certains des épisodes les plus importants de l’histoire du Portugal. C’était l’un des plus grands symboles de la lutte pour la défense du territoire portugais, mais malheureusement, celui-ci a été abandonné.

Fortaleza de Juromenha
Forteresse de Juromenha
soutenez-porto-its-beautiful
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Le pur-sang lusitanien

Également appelée Lusitanienne de pure race, c’est une race issue du cheval ibérique, qui a conservé ses caractéristiques au fil des siècles.