noël-2022-amazon-amp

L’expulsion des Juifs portugais à la fin du 15e siècle a gravement porté préjudice au Portugal et a aidé d’autres pays à prospérer. Parmi ses pays à profiter de cette fuite, l’Angleterre en faisait partie.

Comme cela s’est produit dans d’autres pays européens, l’Angleterre a également expulsé les Juifs de son territoire, en l’occurrence en 1290. Des siècles plus tard, en 1656, le rabbin Menasseh ben Israël, qui vivait à Amsterdam et dont le nom de baptême était Manuel Dias Soeiro, a convaincu Oliver Cromwell qu’il était juste et profitable de permettre aux Juifs de retourner en Angleterre.

les-histoires-du-portugal-1et2

Comment les Juifs portugais ont sauvé l’Angleterre

La tentative échoue, bien que Cromwell fasse une demande officielle au Parlement anglais. Malgré tout les graines ont été semées et, plus tard, les Juifs ont réussi à revenir en Angleterre. C’est ainsi que plusieurs Juifs portugais ont trouvé un refuge dans ce pays, même s’y ils ont du attendre le 19e siècle pour bénéficier du même statut que le reste du peuple anglais.

Jusqu’à récemment, on pensait qu’il n’y avait pas eu de Juifs en Angleterre entre 1290 et 1656. Mais la vérité est que les juifs portugais se sont parfois déguisés en catholiques ou en protestants et se sont installés en Angleterre sous les règnes d’Henri VIII et d’Elizabeth Ier.

Tout a commencé avec l’expulsion des Juifs séfarades d’Espagne en 1492 (ibériques, par opposition aux Juifs ashkénazes d’Allemagne et de Pologne). Le Portugal n’a pas immédiatement suivi le mouvement, ce qui a permis à de nombreux Juifs espagnols de s’installer ici au Portugal.

juifs portugais
Massacre de Lisbonne 1506

Mais en décembre 1496, le roi Manuel Ier, sous la contrainte de sa future belle-mère espagnole, ordonne aux sépharades du Portugal de partir dans les dix mois. Le roi, cependant, n’avait pas l’intention de perdre ses sujets les plus instruits et les plus créatifs, et a donc utilisé des moyens cruels, comme la conversion forcée des Juifs et le retrait des enfants de moins de 14 ans à leurs parents pour qu’ils soient élevés par des familles chrétiennes.

Malheureusement, pour ceux et celle qui refusaient de se faire baptiser, ils étaient traînés par les cheveux jusqu’aux fonts baptismaux et “convertis” au christianisme. Seule une poignée d’entre eux, comme Abraham Zacuto, qui fut l’astronome du roi, parvenait à s’échapper.

Le roi supposait que ces Juifs convertis de force seraient assimilés en l’espace d’une génération, mais la vérité est que la pratique de la judéité était secrètement maintenue. De plus la population chrétienne elle-même refusait d’assimiler les nouveaux convertis.

Tout cela a culminé avec le massacre d’avril 1506, au cours duquel un groupe de frères dominicains a mené une foule exaltée dans les rues de Lisbonne pendant 3 jours, pillant et tuant entre 2 000 et 4 000 nouveaux chrétiens, comprenez par la des juifs convertis. À la suite de ce massacre, les frères ont été pendus et le roi a levé les restrictions de voyage qui avaient été imposées aux nouveaux chrétiens en 1497.

Aussitôt que les restrictions ont été levées, un flot continu de Juifs riches et éduques sont mis à quitter le Portugal, s’installant dans des endroits tels qu’Anvers, Amsterdam, Hambourg, Bordeaux, Rouen, Livourne, Naples, Venise, Ferrare, Raguse, Thessalonique, Constantinople, Bristol, Dublin ou bien encore Londres.

Les conséquences de cette migration

Cette migration a fortement stimulé l’économie de ces villes et a contribué à l’accroissement des connaissances, de la culture, des sciences et des arts dans tous ses pays. C’est ainsi quand très peu de temps, Le Portugal a perdu un nombre conséquent de ses citoyens et par conséquence de ses cerveaux.

De retour en Angleterre, l’héritière de la fabuleuse fortune des Mendes passe par Bristol en 1537 pour collecter des aides pour son beau-frère Diogo Mendes à Anvers. Mendes avait un agent en Angleterre, ayant financé des noms tels que Henri VIII, Jean III du Portugal, François Ier de France, Charles V du Saint Empire romain germanique et le sultan Suleiman. Son influence est telle qu’Henri VIII lui-même intervient personnellement en sa faveur lorsque Mendes est arrêté pour judaïsation en 1532.

L’agent de Mendes en Angleterre a contribué à la formation d’une communauté petite, mais dynamique, qui organisait régulièrement des services religieux dans des lieux tenus secrets. La communauté de la ville de Bristol est compromise en 1540 avec l’arrestation d’un cousin de Diogo Lopes, et l’arrestation de certains marchands, qui ont vu leurs biens saisis. Cela a pour conséquence à forcer de nombreux Juifs à fuir ailleurs, malgré que certains d’entre eux, décident de rester à Londres.

Sous le règne d’Édouard VI, la communauté de Bristol a de nouveau prospéré, puis l’expansion commerciale sous le règne d’Élisabeth Ier a marqué le début d’une nouvelle ère. À cette époque, les Marranos* comptent une centaine de membres à Londres, qui pratiquent leur religion en secret.

Grâce à un vaste réseau de liens familiaux, ils ont établi des routes commerciales entre le nouveau et l’Ancien Monde, échangeant des produits tels que le sucre, le bois, le café et le tabac, ainsi que des pierres précieuses et des épices. C’est ainsi que Londres a remplacé Lisbonne comme centre mondial du diamant.

En 1585, l’Angleterre est en guerre contre l’Espagne, qui a annexé le Portugal en 1580. Le roi Philippe II d’Espagne avait l’intention d’exécuter les ordres du pape et de rétablir le catholicisme en Angleterre, et les plans d’une invasion massive ont donc commencé.

Comment les Juifs portugais ont sauvé l'Angleterre 1

Et c’est là qu’intervient Hector Nunes, né au Portugal vers 1520 et fils de nouveaux chrétiens, qui s’étaient réfugiés en Angleterre pour échapper aux griffes de l’Inquisition, et où il a connu le succès comme médecin.

C’est Nunes qui fournissait aux ministres d’Elisabeth Ier des informations sur les mouvements des navires espagnols, notamment parce que le commerce à grande échelle de Nunes était la couverture parfaite pour des activités d’espionnage.

Nunes correspondait même directement avec Philippe II d’Espagne, et disposait d’un vaste réseau d’informateurs. Hector Nunes était si important que le gouvernement lui-même le protégeait des créanciers.

Le 30 mai 1588, l’Invincible Armada espagnole part de Lisbonne avec environ 140 navires, 25 000 hommes et 180 prêtres. L’objectif était de prendre l’Angleterre et d’éradiquer le protestantisme. Mais, à l’insu du commandant de la flotte espagnole, un des navires de Nunes en provenance de Lisbonne avait plus que du sel et des figues.

On raconte que Nunes lui-même était en train de dîner lorsqu’il a entendu la nouvelle du départ de l’Armada, et qu’il s’est immédiatement levé et s’est dirigé vers la maison des Walsingthams avec la nouvelle. L’Angleterre était prête pour l’Armada, et moins de 70 navires espagnols sont rentrés chez eux.

C’est ainsi que, depuis plusieurs années et plusieurs générations après l’expulsion des Juifs du territoire portugais vers d’autres rivages, les Juifs portugais ont fini par jouer un rôle clé dans la victoire de l’Angleterre dans ce qui est l’une des plus grandes batailles de l’histoire, qui a vaincu l’Invincible Armada espagnole.

*Marrano est une expression hébraïque générique et concepthistoriographique qui fait référence aux Juifs convertis de force au christianisme des royaumes chrétiens de la péninsule ibérique

soutenez-porto-its-beautiful
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Le pur-sang lusitanien

Également appelée Lusitanienne de pure race, c’est une race issue du cheval ibérique, qui a conservé ses caractéristiques au fil des siècles.