noël-2022-amazon-amp

Le jour de l’Immaculée Conception, célébré le 8 décembre, est une fête nationale au Portugal. Ce jour invoque la vie et la vertu de la Vierge Marie, mère de Jésus, conçue sans défaut, c’est-à-dire sans marque de péché originel, qui a reçu le titre de dogme catholique le 8 décembre 1854.

Les origines du 8 décembre au Portugal

L’histoire du Portugal enregistre deux moments très forts dans le recouvrement de son indépendance : la Révolution de 1383-1385 et la Restauration de 1640.

les-histoires-du-portugal-1et2

Dans la Révolution de 1383-1385, le siège de Lisbonne a duré environ cinq mois et s’est terminé au début du mois de septembre 1384. Pendant le siège, l’importance de la victoire remportée par D. Nuno Alvares Pereira à Atoleiros le 6 avril 1384 et l’élection du Maître d’Aviz comme roi du Portugal. Le 15 août, la bataille d’Aljubarrota est livrée sous la direction de D. Nuno Alvares Pereira, symbolisant la victoire et la consolidation du processus révolutionnaire de 1383-1385. Dans le mouvement de restauration a eu lieu le couronnement de João IV comme roi du Portugal, le 15 décembre 1640.

La solennité de l’Immaculée Conception relie ces deux événements décisifs dans l’histoire de l’indépendance du Portugal et dans le contexte des nations européennes. Selon la tradition séculaire, c’est le comte D. Nuno Alvares Pereira qui a fondé l’église de Notre-Dame du Château à Vila Viçosa et qui a offert l’image de la Vierge patronne, acquise en Angleterre.

La mystique qui a conduit le Portugal à la victoire est née de la dévotion d’un peuple envers Notre-Dame de la Conception. En fait, une cérémonie d’action de grâce pontificale en l’honneur de l’Immaculée Conception avait été organisée à Lisbonne dès la conquête de Lisbonne par Afonso Henriques.

La spiritualité qui découle de la dévotion à Notre-Dame de la Conception a été à nouveau soulignée dans le geste du roi João IV lorsqu’il a couronné la statue de Notre-Dame de la Conception de Vila Viçosa comme reine du Portugal dans les cours de 1646.

Cette spiritualité immaculiste est également assumée par tous les intellectuels qui, à la prestigieuse université de Coimbra, défendent le dogme de l’Immaculée Conception sous la forme d’un serment solennel.

L’Immaculée Conception caractérise la spiritualité des Portugais de telle sorte que, depuis des siècles, le 8 décembre est célébré comme la “fête des Mères”. Jean-Paul II a inclus dans l’itinéraire inoubliable de sa visite pastorale de 1982 deux sanctuaires qui unissent le nord et le sud du Portugal : Vila Viçosa dans l’Alentejo et Sameiro dans le Minho.

Le 8 décembre, transcende le “jour saint” pour les catholiques et englobe sans aucun doute la commémoration de l’indépendance du Portugal, que le 1er décembre reprend. La fête du 8 décembre est religieuse, mais elle célèbre aussi la culture, la tradition et la spiritualité de l’âme et de l’identité du peuple portugais.

Non moins important dans le domaine religieux et liturgique, le thème de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie a déjà été abondamment traité par les Pères de l’Église. L’Orient chrétien a été le premier à la célébrer. Cette fête a atteint l’Europe occidentale et le continent européen grâce aux croisades anglaises aux 11e et 12e siècles. Célébrée avec éclat par les franciscains à partir de 1263, c’est le franciscain Sixte IV, également pape, qui l’a ajoutée au calendrier liturgique romain en 1477.

En fait, le débat et la célébration de cette fête dans toute l’Europe vont de pair avec l’histoire du Portugal lui-même. Coimbra jouera un rôle important dans tout ce processus.

8 décembre
Immaculée Conception de la Vierge Marie

Le 8 décembre 1854, l’Église a connu l’apogée de toute cette richesse théologique et célébratoire. Par la bulle “Ineffabilis Deus”, Pie IX, après avoir consulté les évêques du monde entier, définit solennellement le dogme de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.

Il ne s’agit pas d’une simple fête chrétienne ou d’un caprice religieux. Le dogme est le résultat de tout ce que l’Église a vécu jusqu’à présent et vit aujourd’hui dans toute sa plénitude. Elle fait partie de l’identité de l’Église. C’est ce que prouve le texte proclamé par Pie IX, qui fonde son argumentation sur les Pères et les Docteurs de l’Église et sur leur interprétation de la Sainte Écriture. Il reconnaît en effet que ce dogme fait partie, après de nombreux siècles, de l’enseignement ordinaire de l’Église.

Le Portugal, selon Nuno Alvares Pereira, ou plutôt Saint Nuno de Santa Maria, et le roi Jean IV le démontre, non seulement en raison de leur propre foi, mais comme l’expression d’un peuple réellement reconnaissant pour son indépendance et sa liberté.

L’Immaculée Conception de la Vierge est un dogme de foi selon lequel Marie est considérée comme la première des rédemptrices par le Pâque du Christ.

soutenez-porto-its-beautiful
1 commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Le pur-sang lusitanien

Également appelée Lusitanienne de pure race, c’est une race issue du cheval ibérique, qui a conservé ses caractéristiques au fil des siècles.