Culture

L’histoire des calçadas portuguesa

Booking.com

Découvrez l’histoire des emblématiques des calçadas portuguesa (pavés portugais), qui sont aujourd’hui un symbole de la culture portugais.Noirs ou blancs, symétriques ou non, les pavés ont des formes et des dessins qui racontent une époque.

Aujourd’hui, à travers cet article, je vais vous en dire un peu plus sur les trottoirs portugais qui enchantent tous ceux qui visitent le Portugal.

L’histoire des calçadas portuguesa

À leur origine, au milieu des années 1500, les “calçadas à portuguesa”, comme on les appelait, utilisaient comme matière première du granit provenant de la région de Porto. Cependant, le transport a rendu la poursuite des travaux irréalisable. Plus tard, après le tremblement de terre qui a dévasté Lisbonne, les trottoirs, tels que nous les connaissons aujourd’hui, ont été construits avec des pierres calcaires noires et blanches, et appliqués en cubes encadrés en diagonale.

Cela peut sembler être un mythe, mais les pavés portugais sont nés à cause d’un Rhinocéros appelé Ganga. Oui, l’histoire s’est déroulée vers 1500 lorsque le roi Dom Manoel Ier du Portugal a reçu un rhinocéros orné en cadeau du fondateur de l’empire portugais en Orient, Afonso de Albuquerque. L’apparition de l’animal à cette époque a constitué un événement particulier pour Lisbonne et toute l’Europe, puis qu’aucun rhinocéros n’avait pas été vue sur le continent depuis le troisième siècle. Le rhinocéros étant devenu célèbre dans la ville, le roi avait pour habitude de l’emmener en procession lors des festivités liées à son anniversaire.

calçadas portuguesa
Pavage portugais à Belem

Cependant, le mammifère géant de près de 2 tonnes se promenait dans les rues et finissait par avoir de la boue sur ses pattes ainsi que tout son entourage. Le roi a alors ordonné que la rue soit pavée de pierres de granit provenant de la ville de Porto pour l’occasion, afin de résoudre le problème.

La première rue à être pavée est la Rua Nova dos Mercadores, anciennement Rua Nova dos Ferros. Les travaux ont durée du 20 août 1498 au 8 mai 1500, à l’époque, les matériaux utilisés étaient du granit apporté de la région de Porto, qui malheureusement a ensuite disparu en raison de la difficulté du transport.

Après le tremblement de terre de 1755 qui a frappé Lisbonne, la reconstruction a été réduite aux besoins primaires et d’urgence. Les chaussées portugaises sont restées à l’arrière-plan, un siècle plus tard vers 1842 le lieutenant-général Eusébio Pinheiro Furtado, qui était un ingénieur et un connaisseur des techniques de construction romaines, a ordonné le “pavage” de la place du château de São Jorge en utilisant des pierres calcaires blanches et des pierres basaltiques noires.

La main-d’œuvre utilisée était constituée des détenus de la prison de Limoeiro, appelés “grilhetas”. C’est ainsi qu’est né le premier pavé décoratif, mieux connu aujourd’hui sous le nom de Calçadas Portuguesas. La place présentait un énorme tapis aux formes zigzagantes qui impressionnait tous les Lisboètes qui passaient par là. Malheureusement, il n’est pas possible aujourd’hui de voir cette œuvre, car avec les rénovations du château dans les années 40, le dallage a été détruit ne laissant aucune trace de ce qui était là autrefois. Mais avec l’impact positif que les pavés avaient laissé à Lisbonne, il n’a pas fallu longtemps pour que de nouvelles places soient couvertes de petites pierres.

Six ans plus tard, l’importante place Rossio a été pavée sous le commandement du même ingénieur militaire, avec 8712 m2 pavés en 323 jours. La place dont le dessin simule des vagues noires et blanches a été baptisée Mar Largo en l’honneur des découvertes portugaises.

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
EnglishFrenchPortuguese