Porto it's Beautiful

L'actualité de Porto et du Portugal c'est ici

SaltiSimo, le sel d’Aveiro dans vos assiettes

Je sors volontairement du type d’article que je publie habituellement sur Porto it’s Beautiful. J’ai rencontré il y a plusieurs semaines un jeune couple d’entrepreneurs français (cocorico) dans le cadre de mes activités professionnelles qui m’ont fait part de leur projet en cours de lancement et qui indirectement mettent en valeur notre belle région d’Aveiro.

SaltiSimo le sel d’Aveiro dans vos assiettes

saltisimo
Photo mise à disposition par SaltiSimo

Il est important de savoir qu’historiquement le Portugal était un très gros consommateur de sel et plus exactement de gros sel, il servait avant tous à conserver les nourritures comme par exemple la viande et le poisson sur les étals des commerçants dans les marchés et chez les gens faute de frigo.

« Encore aujourd’hui dans certain marché au Portugal, on peut trouvez des bouchers qui conserve leur viande dans du gros sel »

Il faut savoir que la région d’Aveiro comptait dans les années 70 pas moins de 240 salines alors qu’aujourd’hui il en reste à peine 7. Il faut dire également que notre façon de consommer et les normes d’hygiènes ont changé et qu’aujourd’hui le sel et ses variantes servent uniquement dans la cuisine ou sur de manière thérapeutique.

Aujourd’hui, le sel est presque devenu un produit de luxe. On peut trouver dans les grandes surfaces ou les épiceries fines, du sel de Camargues, du sel d’Amérique ou bien encore du sel d’Himalaya pour les plus connus. Mais il est extrêmement rare de trouver du sel en provenance du Portugal.

Pourquoi commercialiser du sel

Leur idée part d’un constat relativement simple, comme je vous l’ai dit ci-dessus, aujourd’hui si l’on me parle de gros sel je vais naturellement penser au sel de Camargue ou d’Himalaya, à aucun moment je ne vais imaginer que le Portugal puisse être un producteur de sel.

saline d'aveiro
Saline d’Aveiro

Forts de ce constat, la jeune entreprise SaltiSimo et ses créateurs ont décidé de mettre en avant le sel du Portugal et plus particulièrement le sel d’Aveiro. Mais pourquoi Aveiro allez-vous me dire, et bien tout simplement, car la ville d’Aveiro était historiquement la capitale du sel au Portugal.

Autre point qui leur tient à coeur, concerne le processus de récolte, qui encore aujourd’hui est entièrement réalisé à la main et transporté dans les bateaux traditionnels Mercantel depuis les petites îles, jusqu’au port.

Les produits SaltiSimo et leur conception

Leurs sels aromatiques, sont travaillés et assemblés au Portugal, à seulement quelques kilomètres d’Aveiro, ils ont également insisté auprès de moi sur le faite qu’ils portent une très grande attention sur la fabrication de leurs produits afin de s’assurer qu’il correspond en tout point aux obligations légales qui leur sont imposées, mais aussi à leur propre cahier des charges.

Photo de leur prototype

Des le lancement de leur boutique en ligne, une gamme de 17 produits sera disponible à la vente en passant par bien entendu le gros sel, la fleur de sel et également l’écume de sel. Autre particularité, ils ont prévu de commercialiser des séries limitées basées sur les saisons (Printemps, automne, période de Noël, …).

Lancement et disponibilité

A l’heure ou j’écrit ces quelques lignes,

L’ouverture de leur site internet est prévue entre novembre et décembre, juste pour la période des fêtes, si vous souhaitez en apprendre plus sur leur projet et leur différente face de développement, je vous invite à vous rendre sur ce lien.

Ces deux jeunes entrepreneurs ont lancé un crowdfunding ou vous pourrez obtenir leur produit en avant-première.


Cet article est réalisé sans contre partie

Porto it's beautiful

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top