Tomar

Tous d’abord, parton en direction du sud du Portugal à environs deux heures de route de Porto, direction Tomar. Cette ville est célèbre dans le monde entier pour son histoire liée au templier et également son château. Laissez-moi dans un premier temps vous parler de la ville de Tomar.

Les origines de Tomar

La ville a été fondée en 1160, la création de la ville avait aussi pour vocation d’être quartier général des Templiers au Portugal.

Elle est surtout pris de l’importance au xve siècle, quand la ville est également devenue le centre de l’expansion portugaise sous le règne de Henri le Navigateur.

En 1581, la ville est le siège des Cortes réunies par Philippe II d’Espagne pour se faire reconnaître roi de Portugal (Union ibérique).

La ville de Tomar est encore de nos jours très imprégnée de son histoire avec les Templiers. Leur croix y est encore présente.

Le château de Tomar

Le château de Tomar fut construit par l’ordre du Temple vers 1160. Sous l’impulsion du maître de la province, Gualdim Pais (1156-1196) pendant la Reconquista. À l’intérieur de la forteresse se trouve également le Couvent de l’Ordre du Christ. Qui regroupe tous les styles architecturaux pratiqués au Portugal entre les xiie et xviiie siècles.

Tomar la ville des templiers 1

Le château de Tomar a été construit sur un emplacement stratégique, au-dessus d’une colline et à proximité du fleuve Nabão. Il possède un mur externe défensif de forme pentagonale et une citadelle (alcáçova) également fortifiée avec un donjon à l’intérieur.  Une tour centrale à vocation résidentielle et défensive a été introduite au Portugal par les templiers, et celui de Tomar est parmi les plus anciens du pays.

Une autre des nouveautés apportée aussi au Portugal par les templiers sont les tours rondes dans les murs externes, qui sont plus résistantes aux attaques que les tours carrées. Quand la ville a été fondée, la plupart de ses résidents ont également vécu dans des maisons situées à l’intérieur des murs protecteurs du château.

L’église ronde (rotunda) du château a été construite durant la deuxième moitié du xiie siècle.

L’histoire du château

La forteresse faisait partie aussi du système de défense créé par les Templiers pour sécuriser la frontière du jeune royaume chrétien contre les Maures. Frontière qui, au milieu du xiie siècle, correspondait à peu près aux rives du fleuve Tage. Ensuite une ville s’établit peu à peu autour. Quelques années après, le château fut également choisi comme siège de l’ordre au Portugal. 

Selon les chroniqueurs chrétiens, en 1190. Le château de Tomar où s’était aussi réfugiée la population chrétienne, a résisté pendant six jours aux attaques du calife almoravide Abu Yusuf Yaqub al-Mansur.  Qui avait auparavant pris aussi d’autres forteresses portugaises dans le Sud du pays. Egalement à l’entrée de l’église du château se trouve une plaque, commémorent cette victoire. Et une des portes de la forteresse fut appelée « la porte du sang ».

Lorsque l’ordre du Temple fut dissous, les châteaux d’Almourol et de Tomar furent donnés à un nouvel ordre. L’ordre de la chevalerie de Notre Seigneur Jésus-Christ. Cet ordre, fondé le 14 mars 1319. Avait son siège central au Château de Castro Marim avant que celui-ci ne soit transféré à Tomar en 1356.

soutenez-porto-its-beautiful
5 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

les-secrets-tomar-ttgrd
Vous pouvez également aimer

Les 25 jours qui ont ébranlé le régime républicain

L’histoire se déroule entre le 19 janvier et le 13 février 1919. L’un de ses épicentres de cette histoire est l’Éden Teatro et il marque la dernière grande manifestation de révolte monarchiste avec usage de la force après l’établissement de la République en 1910.

Pharmacie Estácio: le début et la fin d’un mythe

Nous nous retrouvons aujourd’hui avec un nouvel article qui peut-être, ou non, considérés comme une suite de mon précédent article sur le musée de la pharmacie à Porto.

Musée de la Farmácia de Porto

Le Musée de la Farmácia, à Porto vous fera découvrir, depuis la Mésopotamie jusqu’au Japon, les techniques de soin propre à chaque culture, l’évolution des médicaments

Coimbra l’ancienne capital du Portugal

Située à environs 2 heures de la ville de Aveiro avant d’arriver à Coimbra. cette ville qui a inspiré poètes et écrivains de renom est à mi-chemin entre Lisbonne et Porto.