Une pièce de monnaie en hommage au Portugal

Une pièce de monnaie en hommage au Portugal

Depuis 2007, la Monnaie de Paris honore différents monuments classés sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Dans des séries de monnaies de collection. La thématique de 2019 rend hommage à deux figures de l’Histoire portugaise.

Le célèbre navigateur Vasco de Gama. Ainsi qu’une grande dame lisboète toute de pierre vêtue. La Tour de Belém.

Vasco de Gama

Vasco de Gama, né il y a 550 ans. Il est considéré comme le premier voyageur européen à atteindre les Indes en 1498 et son tombeau repose à l’entrée de l’église Santa Maria du Monastère des Hiéronymites.

La Tour de Belém

Une pièce de monnaie en hommage au Portugal 1

La Tour de Belém, dont la construction a été achevée il y 500 ans. Et qui servait de porte d’entrée à la ville de Lisbonne sur l’embouchure du Tage. C’est l’une des œuvres majeures du style manuélin. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1983, en même temps que le monastère des Hiéronymites qu’elle devait jadis protéger.

Le Portugal honorré pour la 3e fois

Cette pièce de monnaie frappée en tirage limité sortira en avant-première au Portugal le 11 mars prochain (via PHILAE). Le 16 avril en France ainsi que dans le monde entier. Le côté face de la pièce représentera la Tour de Belém vue depuis les rives du Tage, et au revers le portrait de Vasco de Gama et sa caravelle, en hommage aux Grandes Découvertes portugaises.

C’est la troisième fois que la Monnaie de Paris célèbre le Portugal. En 2007 elle avait produit 500 pièces d’or à l’effigie d’Aristides de Sousa Mendes.  En 2016 une mini médaille aux couleurs de l’équipe de football portugaise. Qui venait de remporter le championnat d’Europe.

Cette pièce de monnaie se présentera sous en 4 formats : monnaie en or de 200€, de 50€, de 5€ et en argent de 10€. À noter que la valeur faciale de ces pièces en métaux précieux ne correspond pas à la valeur réelle de la monnaie qui est bien plus élevée.

Jetpack

Originaire de la ville de Lyon en France. J’ai pour la première fois visité la ville de Porto au Portugal en 2006. Je suis immédiatement tombé amoureux de cette ville, ses ruelles en montée, ses immeubles étroits et colorés m’ont immédiatement fait penser au vieux Lyon et plus exactement au quartier Saint Jean.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.